• Une évidence

     

     

    Bonjour à tous,

    Voici mon retour de lecture sur :

     

    Une évidence

    Agnès Martin-Lugand

     

    ❤❤❤❤❤

     

    Reine élève seule son fils de 17 ans. Une mission professionnelle l’amène à se confronter à son passé et bouleverse sa vie et celle de son fils.

     

    Mon avis :

     

    Coup de cœur pour ce roman d’une auteure que j’apprécie beaucoup (à part « Désolée, je suis attendue »).

     

    Je suis rentrée tout de suite dans cette histoire avec des personnages bien ancrés dans la vie réelle, même si les atermoiements des uns et des autres m’ont parfois agacée et que j’aurais eu envie de les secouer.

    Il y a des répétitions (je n’ai pas compté le nombre de fois où on lève les yeux au ciel dans ce récit, surtout l’héroïne) mais l’écriture est simple et fluide.

    J’ai été sceptique sur la réaction de Noé qui passe d’une acceptation sans guère de réaction au rejet aussi soudain que total sans que l’auteure s’attarde sur le cheminement qui aurait pu expliquer cela.

    J’aurais préféré une autre fin mais je reconnais que celle choisie par l’auteure rend le roman encore plus réaliste. Je mettrai peut-être un petit bémol sur le dernier chapitre qui flirte un peu trop avec le mélo et l’avalanche de bons sentiments même si je peux comprendre que tous ont agi ainsi pour Noé.

     

    Ce livre rend aussi un bel hommage à la ville de Saint-Malo que j’aime beaucoup. Ceux qui me suivent depuis longtemps savent de toute manière combien je suis attachée aux cités de bord de mer et que chaque fois qu’il en est question dans un livre, j’ai l’impression de sentir en moi le vent du large et les embruns, ce qui me fait un bien fou.

     

    Alors oui, ça pleure beaucoup dans ce roman. Ça culpabilise. Ça hésite. Ça se remet en question… et parfois l’évidence est sous leurs yeux (et les nôtres).

     

     

    Même si j’ai souligné quelques défauts, j’espère vous avoir donné envie de le découvrir car j’ai quand même adoré cette histoire avec plusieurs histoires qui s'entremêlent et surtout le lien de Reine et de son fils et j'ai hâte de découvrir son dernier roman.

     

    Merci de votre visite et belles lectures à tous,

     

    Une évidence

     


    4 commentaires
  •  

     

    Bonjour,

     

    mes enfants adorent ce gâteau mais je n'ai pas encore trouvé la recette parfaite pour qu'ils l'aiment autant que celle du commerce yes

     

    Brownies aux pépites de chocolat

     

     

    Préparation : 10 min - Cuisson : 15 min

     

    Pour 6 personnes

     

    Ingrédients : 200 g de chocolat

    130 g de beurre

    50 g de farine

    3 oeufs

    100 g de sucre

    20 g poudre de noisettes (facultatif)

    1 sachet de pépites au chocolat

     

    Faites fondre le chocolat cassé en morceaux avec le beurre.

    Battez les oeufs avec le sucre jusqu'à blanchiment.

    Ajoutez la farine puis le mélange chocolat-beurre fondu et enfin les pépites (plus la poudre de noisettes)

    Versez dans un moule carré et enfournez à 180°C ( T 6 ) pendant 15 minutes.

    Laissez refroidir et mettez au frigo deux heures.

     

    Bon appétit

     

     

     


    5 commentaires
  • Hasard et conséquences - version broché

     

    Re-bonjour,

    je ne sais pas si je pourrai revenir cette semaine aussi je programme cet article pour demain.

     

    Je vous avais déjà parlé de mon roman "Hasard et conséquences" qui était sorti en version numérique en juillet.

    Depuis le 25 août, vous pouvez le trouver en version broché sur Amazon

    https://www.amazon.fr/gp/product/B08CHDC1FK/ref=dbs_a_def_rwt_bibl_vppi_i3

     

     

    Résumé :

    À la mort de son frère, Nicolas recueille sa nièce. Ayant besoin d'une nounou pour la fillette, le hasard le remet en contact avec une inconnue rencontrée un mois plus tôt.

     

    Quelques avis de lectrices Amazon (à retrouver en intégralité sur le site) :

     

    Sarah B.
     
    Commenté en France le 12 août 2020
     
    Il se lit vraiment très facilement car l'écriture est plutôt fluide.
    Du feel good avec le traditionnel happy end.
     
     
    Cindy.R
     
    Commenté en France le 30 août 2020
     
    Une histoire accrocheuse dès le départ ... Des personnages attachants.
    Une auteure que je ne connaissais pas encore mais pas du tout déçue.
    l'écriture est fluide, une lecture légère que j'ai beaucoup aimé découvrir.

     
    Lucie

    4,0 sur 5 étoiles  Romance très sympathique à lire

    Commenté en France le 31 août 2020

     

    Une histoire simple et très romantique que j'ai pris plaisir à lire.

    Une vraie histoire de coup de foudre !!

     

     

     

    7 commentaires
  • Ciao Bella

     

    Bonjour à tous,

     

    je vous retrouve aujourd'hui pour un nouveau retour de lecture : 

     

    Ciao Bella

    Serena Giuliano

    (Pocket)

    ❤ ❤ ❤ ❤ ❤

     

    Résumé :


    Anna a peur – de la foule, du bruit, de rouler sur l'autoroute, ou encore des pommes de terre qui ont germé... Et elle est enceinte de son deuxième enfant. Pour affronter cette nouvelle grossesse, elle décide d'aller voir une psy.

    Au fil des séances, Anna livre avec beaucoup d'humour des morceaux de vie. L'occasion aussi, pour elle, de replonger dans le pays de son enfance, l'Italie, auquel elle a été arrachée petite ainsi qu'à sa nonna chérie. C'est toute son histoire familiale qui se réécrit alors sous nos yeux...

    À quel point l'enfance détermine-t-elle une vie d'adulte ? Peut-on pardonner l'impardonnable ? Comment dépasser ses peurs pour avancer vers un avenir meilleur ?

     

    Mon avis :

    Ce livre me faisait de l’œil depuis un moment. Je l’avais souvent vu passer sur les groupes de lecture que je fréquente sur Facebook et les retours étaient assez (trop?) enthousiastes. J’ai bien aimé. Je l’ai trouvé plutôt sympathique mais il m’a manqué un petit quelque chose.

    Avec l’auteure (j’ai en effet cru comprendre que sous couvert de fiction il s’agit d’une autobiographie) nous avons en cela de commun : une première grossesse qui s’est soldée par l’arrivée d’un petit garçon né prématurément à 28 semaines (enfin, en ce qui me concerne, c’est 28 semaines officiellement car on compte en semaines d’aménorrhée mais j’en étais à 27 d’après les calculs de ma gynéco), un – quasiment - même poids de naissance (mon bébé faisait 1 kg 090 et non 1 kg 190 - je peux vous assurer que 100 g c’est important yes).

    Curieux hasard, mon fils est aussi né un lundi et il aurait pu s’appeler Samuel car c’est un prénom qui était tout en haut de ma liste.

    J’ai ensuite connu une deuxième grossesse (une petite fille pour moi aussi mais qui n’a pas eu la même chance que la petite Mia puisque j’ai fait une fausse-couche à 5 mois). Il est clair qu’aborder une seconde gestation dans ces conditions c’est plutôt angoissant (même si je n’ai pas vu de psy pour ma part mais bon, je ne suis pas non plus hypocondriaque). J’avoue que cela a été un peu surprenant au début, voire déroutant de lire ces anecdotes.

    En bref, je dois avouer que je m’attendais à une bonne dose d’émotion que je n’ai pas trouvée. Il se veut drôle (et souvent il l’est), il se lit facilement et connaît un beau succès. Peut-être que j’en attendais trop, comme souvent quand un livre fait beaucoup parler de lui. Il faut préciser aussi que l’auteure tient un blog qui est apparemment très suivi et que l’écriture de ce roman fait suite à sa réussite sur les réseaux sociaux. Il n’y a d’ailleurs pas vraiment d’intrigue, il s’agit plutôt du cheminement qui va conduire l’héroïne à être mieux dans sa vie.

    Je ne suis pas parvenu à m’attacher à Anna, ce qui n’est pas un bon point non plus. Et si on peut aimer le lien qui l’unit à sa psy, je ne suis pas sûre que cela soit très réaliste.

    Je ne rejoins donc pas l’enthousiasme de beaucoup de lectrices (et quelques lecteurs) mais si vous aimez les histoires légères (même si les sujets de fond ne le sont pas), sans prise de tête n’hésitez pas.

     

     


    5 commentaires
  • Shadows

     

    Bonjour à tous,

    Nouveau retour de lecture.

     

     

    Shadows

    Alexandra Biedermann

    (Bookelis)

    ❤❤❤❤❤

     

    Samantha Beckoff est responsable des services de sécurité d'un institut de recherche en ville de Genève. Nicolas Richmann vient d'en reprendre le poste de responsable des services techniques.
    Quand une série d'événements vient remettre en cause la sécurité des laboratoires, et par là même, celle de la population de la ville de Genève tout entière, la collaboration entre les deux équipes est plus poussée que jamais.
    Ensemble, Nicolas et Samantha vont devoir s'armer de courage pour affronter des ombres aux desseins aussi cruels que pervers.
    Comprendront-ils ce qu'il se passe réellement avant qu'un virus du type Ebola ne se répande au beau milieu de la ville?

     

    Mon avis :

     

     

    Je remercie Alexandra Biedermann et Simplement Pro pour ce service presse.

    Un bon suspens. Notamment à partir du dernier tiers, j’ai eu du mal à lâcher le roman pour vaquer à mes occupations. Je voulais connaître le fin mot de l’histoire. L’auteure brouille les pistes et on soupçonne tour à tour plusieurs personnes. Moi qui ai tendance à deviner le coupable assez vite, je dois avouer que là j’ai eu du mal. Bravo donc à l’auteure.

     

    J’ai eu en revanche plus de mal avec la romance entre Nicolas et Samantha. Sans doute est-ce dû aux redondances concernant ce pan de l’histoire. Il y a en effet beaucoup de répétitions du même genre qui alourdissent le texte (pas seulement sur la petite idylle d’ailleurs). Ceci dit, ces personnages sont plutôt attachants comme d’autres qui gravitent autour d’eux.

     

    Une autre chose m’a gênée, mais il s’agit là d’un point de vue très personnel, ce sont les nombreuses références à la foi. Comprenons-nous bien, je respecte les croyances de chacun – et ce quelle que soit la religion – mais lire un roman où il en est question ce n’est vraiment pas ma tasse de thé. Cela a donc nui à ma lecture.

     

    Bonne lecture,

     

    https://livre.fnac.com/a14651822/Alexandra-Biedermann-Shadows


    7 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires