•  

    Aussi sage que toi

     

     

     

    Coucou tout le monde,

     

     

    je vous retrouve aujourd'hui pour un nouveau 

     

     

     

    Service Presse

     

     

    Aussi sage que toi

     

    Gaëlle Bonnassieux

     

     

    ❤❤❤❤

     

     

    Résumé :

     

    Leïa déteste la Saint-Valentin.

    Fraîchement célibataire et jeune blogueuse à succès, elle se voit confier le travail de ses rêves – ou presque : un podcast sur le thème de… l’Amour. Et, lorsque Travis William Burberry, auteur d’érotisme, se révèle être l’homme qu’elle doit interviewer, c’est la panique à bord. Elle est loin d’être emballée : encore un qui croit tout savoir sur le plaisir féminin !

    Cerise sur le gâteau, Leïa reçoit de mystérieux cadeaux de Saint-Valentin. Entre chocolats, roses rouges et messages coquins, elle est bien décidée à mener l’enquête pour démasquer le coupable.

    Refusant de se laisser happer par la fièvre de la fête des amoureux, réussira-t-elle à garder son sang-froid face à Travis, l’écrivain de l’Amour ?

    Avec sa répartie légendaire et son charisme insupportable, Burberry risque de faire des ravages…

     

    Mon avis :

     

    Je remercie Gaëlle Bonnassieux pour l’envoi de ce roman et la gentille dédicace qui l’accompagne ainsi que le site Simplement Pro d’avoir permis cette mise en relation.

     

    J’ai été attirée par la très jolie couverture. Le résumé laissait à penser qu’il ne s’agissait que d’une simple romance - pour ma part, j’apprécie qu’il y ait quelque chose autour – malgré tout, j’ai proposé à l’auteure de lire son roman pour en faire un retour.

     

     

    Comme je m’attendais à ce que j’allais lire, je n’ai pas été déçue : c’est une petite romance toute simple, légère et néanmoins rafraîchissante. Ce genre d’histoire ne laisse pas de place à la surprise. On sait dès les premiers mots lus comment elle va se terminer, donc tout l’intérêt réside dans la façon dont elle est construite et écrite. L’histoire se tient et je dois avouer que la plume de Gaëlle Bonnassieux est très agréable à lire. Elle est fluide, sans fioriture et avec une pincée d’humour. On se laisse facilement bercer par l’histoire de Leïa et Travis qui se met doucement en place.

     

    Réfractaire à la St Valentin et à l’amour, Leïa dépose peu à peu son armure tandis que son cœur fond malgré elle devant le charme et la ténacité de Travis. J’ai apprécié que Travis soit assez différent des héros habituels de ce genre de romance. On est loin ici du bad boy, du héros torturé qui ne veut surtout pas entendre parler d'amour. Au contraire, sa façon d’être est légère et très positive.

     

     

    Le trio (Phoebe- très cash - Thérésa – toute en retenue et Finn – le voisin) qui entoure nos deux héros apporte aussi la note d’humour qui sied à ce genre de roman.

     

    On se surprend à chercher en même temps que Leïa qui se cache derrière le mystérieux M., l’admirateur secret. Bien malin celui ou celle qui devinera le fin mot de l’histoire.

     

    J’ai également trouvé amusant ce qui suit la fin de l’histoire. Je vous laisse le découvrir si vous aimez les romances légères qui font rêver et que mon retour vous a donné envie de le lire.

     

    Liens pour trouver ce roman :

     

     

    Aussi Sage que Toi eBook: Bonnassieux, Gaëlle: Amazon.fr 

     

     

    Bonne lecture et

     

    Aussi sage que toi


    2 commentaires
  •  

     

    Coucou tout le monde

     

    Un retour sur Insta et Amazon de la part de 

     

    La fée des livres

     

    Pour lire son avis complet :

    Ambre aka Blondinette (@la_fee_des_livres) • Photos et vidéos Instagram

     

    Si cela vous donne envie de le découvrir, voici le lien pour le trouver :

     

    En attendant l'arc-en-ciel: Amazon.fr: Deconinck-Cabelduc, Nadine: Livres

     

    Bonne lecture,

    et merci de votre visite

     

    Merci à La fée des livres


    2 commentaires
  •  

     

     

    Coucou tout le monde,

     

    Et si on faisait une pizza ?

     

    Ingrédients pour la pâte :

     

    250 g de farine

    1 sachet de levure boulanger

    125 ml d'eau

    2 c à s d'huile d'olive

    1 pincée de sel

     

    Dans un saladier, je mélange la farine, le sel, le sachet de levure (ces deux derniers ne devant cependant pas être en contact direct), l'eau et l'huile.

     

    Je pétris jusqu'à ce que le mélange soit lisse et brillant.

     

    Je forme une boule et laisse reposer

    (min : 20 minutes à  T° ambiante)

     

    Je préchauffe le four à 240°C.

     

    J'étale la pâte et la garnis de sauce tomate et, au choix :

    Jambon, lardon, chorizo, saumon, thon, poivrons en lanière, tomates, champignon...

    sans oublier le fromage : emmental, mozzarella...

    Je saupoudre d'un peu d'origan.

     

    Enfournez 10 à 15 minutes.

     

    Bon appétit,

    et

    merci de votre visite.

     

    Pâte à pizza

     


    4 commentaires
  • Une belle année

     

     

    Coucou tout le monde,

     

    Ravie de vous retrouver pour un nouveau retour de lecture

     

     

     

    Service Presse

     

     

     

    Une belle année

     

    Camille G.

     

     

    ❤❤❤❤❤

     

     

    Résumé :

     

    Claude est un époux aimant et un père attentionné. Mais il est arraché à la vie par un chauffard. Commence alors pour sa veuve Chloé, et leurs jumeaux, Basile et Théo, le long processus du deuil. Et pour elle, cela passe d'abord par parler à son défunt mari, tous les jours. Lui raconter chaque étape de leur nouvelle existence sans lui. Mais son deuil sera entaché par une révélation de taille : son grand amour avait une fille cachée. Tandis qu'elle se bat pour construire sa carrière et subvenir aux besoins de ses enfants, Chloé va, petit à petit, apprendre à pardonner et envisager d'accepter cette inconnue. C'est compter sans le pouvoir qu'ont les enfants de réaliser leurs rêves, surtout quand il s'agit de réunir la famille. 

     

    Mon avis :

     

    Je remercie Camille G. pour sa confiance et le site Simplement Pro d’avoir permis cette mise en relation.

     

    « Une belle année » est une magnifique histoire sur le deuil et la résilience qui a su m’émouvoir tout au long de ma lecture. La plume est douce, sensible (reflet certain de l’auteure avec qui j’ai eu l’occasion d’échanger à plusieurs reprises).

     

    Chloé va passer par les inévitables étapes du deuil et ressentir différents sentiments. La douleur de perdre l’être aimé, bien sûr. La peur de ne pas y arriver seule, puisant dans la présence des enfants, la force nécessaire pour continuer. Mais aussi la colère, notamment quand elle reçoit une lettre posthume de Claude, divulguant un secret de quelques années. Les doutes sur la conduite à tenir et enfin, petit à petit, l’espoir qui renaît.

     

    Camille G. apporte également un peu de légèreté en donnant aussi « la parole » aux enfants et notamment à la petite Charlotte, très mûre pour son âge, désireuse de connaître enfin ses frères.

    Les jumeaux, dévastés par la perte de leur papa qui s'expriment chacun à leur façon (comme j’avais envie de serrer le petit Basile contre moi pour le consoler !) mais qui vont aussi vouloir faire connaissance avec Charlotte.

     

    Les personnages secondaires m’ont beaucoup plu. Les trois enfants tous aussi touchants les uns que les autres dans leur façon d'être. Les parents de Claude, dévastés par la mort de leur fils chéri.

    La sœur de Claude qui porte tout ce petit monde, mais qui est assoiffée de reconnaissance. Peu à peu, un véritable lien d’affection va se créer avec Chloé.

    Renée, la mère de l’enfant cachée, qui va tout faire pour le bonheur de sa fille. 

    Sara, la meilleure amie sur qui Chloé peut compter et dont on suit en filigrane les déboires maritaux.

    Et enfin, Mireille, la nouvelle voisine, qui offre de bon cœur ses services et son affection aussi bien à Chloé et ses enfants que plus tard, à la famille de Claude.

     

    Les deux petits « bémols » que je soulignerai : ne pas savoir en début de chapitre qui « parle » (surtout la première fois, puisque lors des huit premiers chapitres, nous n’avons que la voix de Chloé, du coup, je me suis sentie un peu perdue aux premières lignes du chapitre 9) et la naissance d’un sentiment pour Axel alors que l’homme de sa vie n’est décédé que depuis cinq mois (heureusement, ce point est peu développé dans le roman). Cela m’a semblé bien rapide pour un amour aussi fort que celui de Chloé pour Claude. Mais bon, ce n’est que mon point de vue.

     

     

    Pour conclure, « Une belle année » est un très beau roman aussi émouvant que solaire et je vous le recommande vivement.

     

     

    Liens pour trouver ce roman :

    Amazon.fr - Une belle année - G., Camille - Livres 

    Une belle année - Camille G. (cultura.com) 

     

    Bonne lecture et merci de votre visite.

     

    Une belle année

     

     

     

     


    3 commentaires
  • Les ombres du mal

     

     

     

    Coucou tout le monde,

    J'ai le plaisir de vous retrouver aujourd'hui pour un

     

     

    Service Presse

     

     

     

    Les ombres du mal

     

    Céline Spreux 

     

     

    ❤❤❤❤❤

     

    Résumé :

     

    Juillet 2017. Région des 3 frontières en France. Alors que l’été s’annonce caniculaire, un corps est découvert dans un Clos.
    La brigade de gendarmes de Briey va se retrouver confrontée à un tueur en série dont la créativité n’a d’égale que la cruauté.
    Á leurs côtés, Erin MacMillan, profileuse du Département des Sciences Comportementales à la réputation borderline, aura la lourde charge de les seconder dans cette chasse sans répit. Et elle est loin d’imaginer en débarquant à Briey à quel point la noirceur des événements va faire échos à ses propres ténèbres... 

     

    Mon avis : 

     

    Tout d’abord, je tiens à remercier Céline Spreux pour sa confiance. Simplement Pro d’avoir permis cette mise en relation et enfin BOD pour l’envoi du SP (et Anna pour les échanges de mail à ce sujet)

     

    « Les ombres du mal » est un très bon suspense. Les chapitres très courts donnent du dynamisme à l’histoire. Il n’y a d’ailleurs aucun temps mort dans cette intrigue, même si l’auteure nous permet de souffler un peu en incorporant des scènes de la vie personnelle des protagonistes. Ce livre est un véritable page turner qu’on n’a guère envie de lâcher avant la fin.

    Le roman s’ouvre sur un crime particulièrement monstrueux si bien que le lecteur rentre tout de suite dans le vif du sujet.

    J’ai apprécié qu’entre les scènes de crimes (oui, il y en a plusieurs) et le déroulement de l’enquête, des passages évoquent l’enfance du tueur présumé.

    La fin (qui reste un peu ouverte dans certains domaines) est bien amenée. J’avais deviné en partie certaines choses, mais pas tout.

    J’ai particulièrement aimé les personnages, à part Thomas, électron libre et trop sûr de lui pour véritablement attirer ma sympathie. J’ai trouvé sympa que le chef de groupe soit différent de ceux que l’on rencontre souvent (le style baroudeur qui n’a pas froid aux yeux et qui se moque de s'affranchir des règles). Je l’ai trouvé extrêmement touchant dans sa vie privée.

    Enzo, lui, attire immédiatement la sympathie. Dommage qu’il emploie autant l’italien - ou alors, il aurait fallu avoir la traduction en bas de page. Max est également très sympathique, tout comme Marina qui inspire, de par son passé, beaucoup de compassion.

    L’entente qui règne au sein de l’équipe est plaisante. On les sent soudé les uns aux autres, malgré leur caractère différent.

    Erin, la profileuse fraîchement débarquée, m’a parfois agacée et j’aurais aimé que son passé soit plus explicite. En dehors de ça, sa présence permet de cerner au fil des pages le tueur, apportant une dimension psychologique au roman.

    Par ailleurs, elle se retrouve d’emblée avec deux soupirants parmi les membres de l’équipe ce qui est plutôt rare. Quand romance il y a, elle concerne généralement le chef de groupe et la nouvelle arrivée (ou suspect/victime selon les cas). J’ai trouvé rafraîchissant de voir Erin face à deux hommes aussi dissemblables l’un que l’autre. Je rassure tout de même les réfractaires aux sentiments amoureux dans les thrillers, « la romance » n’est pas trop présente.

     

    On sent que l’auteure a fait des recherches pour coller au plus près de la réalité (si ce n’est qu’un gendarme n’est pas en civil quand il enquête wink2).

     

    J’ai tout de même un petit bémol mais je ne peux pas trop en dire sous peine de divulgâcher un fait important du suspens : en gros, je trouve étonnant de ne pas reconnaître quelqu’un avec qui on a été « proche » moins de quinze ans plus tôt, les yeux, le regard ne peuvent changer à ce point surtout quand la personne en question est observée par l’autre. D’ailleurs, un peu plus loin dans l’histoire, celui qui aurait pu être reconnu à peur de l’être (désolée si je ne suis pas très clair mais ce n’est pas facile d’expliquer sans dévoiler).

     

    Pour conclure, la plume est agréable et fluide et ce roman est un bon thriller que je ne peux que vous recommander si vous êtes adepte du genre. Pour ma part, j’ai pris grand plaisir à renouer avec ce style de lecture.

     

     

    Liens pour trouver ce roman :

     

    Amazon.fr - Les Ombres du Mal - Spreux, Céline - Livres 

     

     

    Les ombres du mal - Céline Spreux - 9782322190928 - Littérature - Livre (cultura.com) 

     

     

     

     

     

    Bonne lecture et 

     

     

    Les ombres du mal


    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires