• Qui ne se plante pas ne pousse jamais

    Qui ne se plante pas ne pousse jamais

      

     

    Bonjour à tous,

    Voici comme promis le deuxième article lecture que j'ai programmé hier. 

     

    Qui ne se plante pas ne pousse jamais

     

    Sophie Tal Men

     

    ❤❤❤❤

     

    Atteinte d’une maladie incurable, Jacqueline, octogénaire, projette un plan un peu fou : qu’Alexandre, jeune interne en médecine qu’elle a élevé et Margaux, sa petite-fille qui parcourt le monde pour le compte de la chocolaterie familiale se posent enfin et redécouvrent les liens qui les unissaient enfants.

     

    Mon avis :

     

    Après avoir lu « Les yeux couleurs de pluie » qui ne m’avait pas trop convaincu, j’ai récidivé avec cette auteure et je dois avouer qu’il m’a nettement plus séduit. Il m’a manqué un petit quelque chose pour que ce soit un coup de coeur mais j’ai apprécié cette lecture au style simple et fluide où on découvre les blessures sous-jacentes, entre une dégustation de délicieux chocolats et l’air vivifiant de la Bretagne. C’est un roman qui fait du bien pour peu qu’on ne recherche pas plus loin que la détente en ouvrant un livre, dans la lignée des livres feel-good actuels.

     

    Si j’ai apprécié d’emblée Alexandre, Margaux m’a plusieurs fois agacée avec son indécision et ses caprices de petite fille gâtée. J’ai la nette impression ces derniers temps que mes préférences vont plutôt aux héros qu’aux héroïnes. Sans doute parce qu’ils sont plus « natures » et moins girouettes. J’ai beaucoup aimé Jacqueline aussi, si pétillante, malicieuse et joueuse (un peu moins son côté « voyante »).

     

    J’aurais aimé, cependant, que les personnages soient davantage exploités car au final, ils donnent un petit goût de trop peu.

     

    Bonne lecture,

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :