• Les oubliés du dimanche

    Les oubliés du dimanche

     

    Bonjour à tous,

    J'espère que tout le monde se porte bien.

    Ici, ça va. Je profite du confinement pour (entre autres) lire et peaufiner mon prochain roman.

    Il m'arrive encore d'avoir des soucis pour me connecter sur Eklablog (y compris quand je n'ai rien posté donc je ne comprends par pourquoi mon adresse IP est bloquée). Je prends mon mal en patience et reviens de temps à autre voir si cela fonctionne.

    Voici mon ressenti sur :

     

    Les oubliés du dimanche

    Valérie Perrin

     

    (Le livre de poche)

     

    ❤ ❤ ❤ ❤ ❤

     

    Justine, jeune femme de vingt et un ans, et son cousin ont été élevés par leurs grands-parents paternels à la mort de leurs parents tués dans un accident de voiture. Justine travaille dans une maison de retraite et s’est pris d’affection pour l’une des pensionnaires, Hélène, dont elle écrit – à la demande du petit-fils de cette dernière - l’histoire de sa vie : Sa rencontre avec Lucien, leur liaison, la guerre, la déportation.

    Justine va devoir aussi faire face aux secrets de sa propre famille.

     

    Ce livre a reçu une dizaine de prix, dont le prix national Lions de littérature, le prix Chrono 2016 et le prix intercommunal Lire Élire 2016

     

     

    Mon avis :

    Je dois avouer que j’ai eu du mal à entrer dans l’histoire. On s’y perd un peu, car il y a beaucoup de personnages et on navigue entre présent et passé et cela part dans tous les sens. Il faut donc s’accrocher pour ne pas perdre le fil des différentes intrigues qui s’entremêlent. Pourtant, au final, je dois dire que j’ai plutôt aimé cette histoire, même si les personnages sont moyennement attachants.

     

    J’ai trouvé tout de même plus qu’inconcevable qu’une jeune fille qui couche avec le même homme régulièrement ne sache pas son prénom ! Autre invraisemblance : qu’elle ne le reconnaît pas de dos lorsqu’elle le croise à la maison de retraite.

     

    Autres bémols, l’histoire de la mouette (qui me rappelait le pélican d’un autre roman) aussi improbable qu’inintéressant à mes yeux et la fin plutôt mièvre (alors que le reste ne m'apparaît pas comme tel). Dommage.

     

    Bonne lecture,

    et prenez soin de vous.

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 29 Mars à 06:08

    Bonjour ma douce amie

    Merci pour te ressenti pour ce livre, effectivement c'est inconcevable que cette jeune fille qui couche régulièrement avec cet homme ne connaisse même pas son prénom !!!!!!!!

    Je me suis remise à la lecture, des romans à l'eau de rose que j'avais depuis un moment que je n'avais pas lu, j'en suis à mon 2ème, après j'attaquerai d'autres livres que j'ai plus long à lire et pas "à l'eau de rose" LOL !!!!!! 

    Mon petit coucou du dimanche matin (il a fallu que je regarde mon calendrier car avec ce confinement je ne savais même plus quel jour c'était !!!!) pour venir dans le bel univers de ton blog pour te souhaiter un bon dimanche.

    « Un peu d'humour fait le plus grand bien avec ce communiqué ci-dessous :

    Communiqué du syndicat national des psychiatres : Chers concitoyens. Etant donné que nous sommes inondés d'appels, nous vous informons que durant la période de quarantaine, il est tout à fait normal de parler aux murs, plantes et autres pots. Veuillez nous contacter uniquement que s'ils vous répondent !!!!! Merci. »

    Cette crise sanitaire révèle que les moins payés sont les plus utiles à la Société ! Courage et respect à ces merveilleuses personnes qui bossent en prenant des risques et qui prennent soin de notre santé.

    Prends bien soin de toi surtout.

    Gros bisous d'amitié de mon ti rocher lointain donc des bisous sans danger.

    2
    Dimanche 29 Mars à 21:13
    3
    Lundi 30 Mars à 13:28

    Et bien en ce moment pas trop envie de lire de toute façon chez moi c'est pas passe !!!

    Bonne journée, bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :